L’intervention d’un avocat expert en droit des étrangers est nécessaire pour faire valoir ses droits en France. Ce juriste professionnel peut, par exemple, défendre les intérêts des étrangers placés au centre de rétention devant le Juge des libertés et de la détention ou devant la Cour d’appel. Dans quelles circonstances faire appel à un avocat compétent en droit des étrangers ?

Pour défendre ses droits

De manière générale, un avocat expert en droit des étrangers a pour mission de garantir la défense des étrangers qui séjournent sur le territoire français. Son soutien est essentiel pour bénéficier de conseils juridiques sur toutes les démarches administratives pour acquérir la nationalité française par exemple. Dans tous les cas, les règles juridiques en matière de droit des étrangers sont réunies dans le Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (CESEDA). Les prestations d’un avocat expert en droit des étrangers sont nombreuses. Dans tous les cas, on peut solliciter son intervention pour protéger les intérêts des étrangers devant les juges administratifs dans le cadre d’un contentieux (refus de séjour, interdiction de territoire, renouvèlement de titre de séjour, reconduit à la frontière, refus de changement de statut ou obligation de quitter le territoire français). Il arrive que l’administration décide de placer un étranger dans un centre de rétention dans l’attente de son renvoi forcé. Dans ce cas, il peut en engager un pour défendre ses droits devant le Tribunal administratif ou devant le juge des libertés et de détention.

L’annuaire des avocats en ligne

Les étrangers qui souhaitent séjourner sur le territoire français ont le droit de consulter un avocat spécialisé à tout moment. Pour simplifier les recherches, il faut se tourner vers les annuaires des avocats en ligne. La plupart des meilleurs avocats du pays figurent dans cette liste. Bien sûr, il faut vérifier que le professionnel choisi appartient à un Barreau pour éviter les arnaques. On peut aussi consulter le site officiel de l’Ordre des avocats de son département ou de sa ville. Il existe également des plateformes juridiques en ligne permettant d’entrer en contact avec un professionnel du droit en quelques clics. Il serait plus judicieux d’engager le juriste professionnel le plus proche afin d’échapper aux frais de déplacement des avocats. La bonne nouvelle : c’est que les honoraires des avocats sont généralement libres. Cependant, l’établissement d’une convention d’honoraires est indispensable avant de lancer une procédure. En tout cas, il ne faut pas hésiter à contacter un avocat compétent en droit des étrangers dès qu’une situation complexe se présente. Il est possible d’intégrer une association d’aide aux étrangers pour profiter des prestations d’un interprète/traducteur français.