À une certaine époque, pour bénéficier d’un prêt immobilier ou souscrire à un crédit, le prêteur imposait le cocontractant de signer un contrat d’assurance emprunteur choisi par ses soins. Cette condition mettait l’emprunteur dans une mauvaise posture et devait malgré lui respecter les conditions fixées par la banque. De nombreuses lois sont venues améliorer cette situation. On parle d’assurance emprunteur lorsque le prêt immobilier est contracté. Il s’agit d’une garantie qui permet à la banque de se faire rembourser en cas d’invalidité, de perte d’emploi ou du décès du contractant. Pour obtenir une assurance emprunteur, deux choix s’offrent à vous : vous pouvez souscrire auprès d’une banque ou choisir une délégation d’assurance la deuxième option signifie que l’emprunteur n’est pas contraint de choisir le contrat d’assurance proposé par le prêteur.

Les garanties de l’assurance emprunteur

L’assurance emprunteur joue un double à savoir : la protection de l’emprunteur et celle de la banque. Elle permet à la banque d’effectuer un recouvrement du prêt restant en cas de difficultés de paiement de l’emprunteur. Il existe plusieurs garanties d’assurance emprunteur.

La garantie perte totale et irréversible d’autonomie

On entend par invalidité d’autonomie l’incapacité de l’emprunteur à pouvoir accomplir les actes de base de la vie quotidienne (manger, se laver, marcher, s’habiller et faire des transactions). Dans ce cas, l’assurance prend complètement en charge le paiement de sa dette auprès de l’organisme prêteur. Le but de cette manœuvre est d’épargner aux personnes qui prendront charge de l’assuré de se retrouver avec des dettes lourdes.

La garantie de décès

De son vivant, l’assuré verse un montant chaque mois à la banque en remboursement de l’emprunt contracté. S’il arrive que ce dernier décède avant la fin du remboursement, la compagnie d’assurances se charge de verser la somme restante à l’organisme de prêt pour ne pas laisser cette responsabilité aux héritiers de l’assuré.

La garantie invalidité permanente partielle

On parle de garantie invalidité permanente lorsque l’assuré est victime d’un accident ou d’une maladie qui réduit sa mobilité à 33 % ou en dessous de 66 %. Pour dire qu’il n’est plus capable de travailler comme avant. Dans ce cas, la société d’assurance le prend en charge et payer le montant restant de sa dette en fonction de son taux d’invalidité.

Avantages financiers à la délégation de l’assurance emprunteur

Il est plus avantageux pour l’assuré d’opter pour la délégation d’assurance, car elle permet de bénéficier d’une diminution du montant du prêt de 45 % et d’économiser une somme conséquente en misant sur la concurrence. Lorsque l’assuré choisit la délégation d’assurance, il peut souscrire à diverses garanties et les faire progresser au même rythme que sa situation grâce à la résiliation de l’assurance emprunteur. Pour éviter de faire le choix d’une délégation qui n’avantage pas l’assuré, ce dernier doit faire une comparaison des possibilités qui s’offrent à lui, car la délégation d’assurance ne profite pas à tout le monde. Cette assurance se calcule sur la base du montant du prêt qu’importe le statut de l’emprunteur.